Ne laissez plus des aphtes vous gâcher la vie

aphtes

Souvent bénins, les aphtes (ou aphtose) n’en sont pas moins gênants et douloureux. Si, dans de rares cas, ils peuvent être les symptômes de certaines maladies, leur origine demeure la plupart du temps inconnue. Les aphtes guérissant d’eux-mêmes, les soigner ne repose que sur le soulagement des symptômes.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DES APHTES ?

 Les aphtes se présentent généralement sous la forme de petites ulcérations blanchâtres rondes ou ovales, sur les gencives, sous la langue ou à l’intérieur des joues. Toutefois, un aphte buccal peut parfois atteindre la taille d’une pièce d’un centime. Les aphtes, qui peuvent être nombreux, ne saignent pas mais sont douloureux. Leur apparition provoque parfois un gonflement des ganglions lymphatiques situés dans le cou, juste sous la mâchoire. Leur guérison survient spontanément en une à deux semaines, sans cicatrice.

QUELLES SONT LES CAUSES DES APHTES ?

Dans la plupart des cas, l’origine des aphtes reste mystérieuse. Cependant, leur apparition peut précéder ou accompagner d’autres maladies, comme des infections ou des maladies du tube digestif. On a parfois établi un lien entre la survenue d’aphtes et des facteurs hormonaux, alimentaires (réaction d’intolérance à des noix, du gruyère, etc.) ou psychologiques (stress, fatigue, surmenage, par exemple).

QUELLES COMPLICATIONS ÉVENTUELLES DES APHTES ?

En général, les aphtes sont une affection bénigne et ne provoquent pas de complications. Toutefois, chez certaines personnes, ces petites ulcérations deviennent chroniques. Elles rendent alors la vie quotidienne inconfortable et gênent l’absorption d’aliments. Parfois, les aphtes peuvent se compliquer d’une infection due à des bactéries.

COMMENT PRÉVENIR LES APHTES ?

Chez certaines personnes, les aphtes sont provoqués par des aliments, comme les fruits acides, les fruits secs et certains fromages comme le gruyère. Si vous établissez un lien entre certains aliments et l’apparition des ulcérations, évitez bien sûr d’en consommer.

Ce que vous pouvez faire :

  • Supprimez les aliments susceptibles d’accentuer les douleurs, comme les vinaigrettes ou les fruits acides.
  • Respectez les mesures d’hygiène buccale en vous brossant correctement les dents après chaque repas et en passant un fil dentaire au moins une fois par jour.
  • Faites soigner vos dents pour que votre denture ou vos prothèses dentaires soient en parfait état.

REMÈDES DE GRAND-MÈREPOUR LUTTER CONTRE LES APHTES :

La tradition populaire recommande de faire des bains de bouche à base de tisane, de décoction de sauge ou d’extrait de camomille. On peut aussi appliquer sur la lésion un sachet de thé noir mouillé : les tanins du thé auraient des propriétés analgésiques.

QUELLES PLANTES POUR SOULAGER LES APHTES ?

La plupart des plantes proposées contre les aphtes et autres irritations ou petites plaies de la bouche ont des propriétés cicatrisantes, antiseptiques ou anti-inflammatoires. On les utilise en bains de bouche, gargarismes ou collutoires (un médicament qui agit par contact et qui est administré par pulvérisation ou en badigeon).

LE SOUCI DES JARDINS (OU CALENDULA) POUR SOULAGER LES APHTES

Les pétales de souci contiennent des polysaccharides qui seraient responsables de leur effet cicatrisant sur les muqueuses irritées. De plus, le souci contient des substances triterpéniques dotées d’une action anti-inflammatoire. Différentes études cliniques ont démontré les propriétés cicatrisantes des pétales de souci dont on fait des infusions.

LA GUIMAUVE POUR SOULAGER LES APHTES

La racine de guimauve contient des mucilages calmant les aphtes et autres irritations de la bouche. On l’utilise d’une part fraîche en décoction, et d’autre part séchée pour confectionner des sirops et collutoires. Son utilisation repose sur les données empiriques accumulées depuis des siècles, aucune étude clinique n’ayant été menée sur cette plante.

L’HAMAMÉLIS POUR SOULAGER LES APHTES

Les propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires des feuilles et de l’écorce d’hamamélis ont fait l’objet de nombreuses études cliniques. On utilise leur infusion en bains de bouche.

LE BOUILLON-BLANC POUR SOULAGER LES APHTES

Bien qu’aucune étude clinique n’ait été menée, il existe un consensus scientifique concernant les propriétés calmantes des fleurs du bouillon-blanc. Celles-ci contiendraient des mucilages et certaines substances analgésiques (contre la douleur) et anti-inflammatoires.

LA SAUGE OFFICINALE POUR SOULAGER LES APHTES

Les infusions de sauge officinale utilisées en gargarismes calment les inflammations des muqueuses de la bouche. L’action anti-inflammatoire et antiseptique de cette plante a été validée, bien qu’aucune étude clinique n’ait été menée sur le sujet.

L’ARNICA POUR SOULAGER LES APHTES

L’arnica est parfois utilisé très dilué en bains de bouche, pour lutter contre les gingivites et les aphtes. Son usage est strictement réservé aux adultes.

LES AUTRES PLANTES POUR SOULAGER LES APHTES :

De nombreuses autres plantes peuvent être citées pour leur éventuel effet calmant sur les aphtes et irritations de la bouche : les feuilles et les fleurs de thym, les feuilles de cassis, le sureau noir ou la canneberge pour son action préventive contre les gingivites et les parodontites.

COMMENT SOULAGER LES APHTES ?

En général, les aphtes guérissent spontanément en quelques jours.

Il est possible de prendre un médicament antalgique de type paracétamol pour combattre la douleur.

Si les aphtes sont de petites tailles, peu nombreux et peu fréquents, il est possible d’utiliser un traitement local pour soulager la douleur et éviter les surinfections. Ces traitements peuvent contenir des anesthésiques locaux, des antiseptiques et des extraits de plantes. Ils se présentent sous forme de crèmes ou de gels gingivaux, de bains de bouche, de collutoires, de pastilles ou de comprimés à sucer. Leur utilisation doit être de courte durée sans avis médical.

Il est recommandé de ne pas associer plusieurs médicaments contenant des antiseptiques locaux. En cas de doute, demandez l’avis du pharmacien.

COLLUTOIRES À VISÉE ANTISEPTIQUE

  • COLLU-HEXTRIL
  • COLLUNOVAR
  • HEXASPRAY

COLLUTOIRES À VISÉE ANTISEPTIQUE ET ANTALGIQUE

  • ANGISPRAY MAL DE GORGE CHLORHEXIDINE/LIDOCAÏNE
  • COLLUDOL
  • DRILL collutoire
  • ELUDRIL collutoire
  • GIVALEX collutoire
  • HUMEX MAL DE GORGE collutoire
  • STREPSILSPRAY LIDOCAÏNE

PASTILLES ET COMPRIMÉS À SUCER À VISÉE ANTISEPTIQUE

  • BLACKOÏDS du Dr MEUR
  • GLOSSITHIASE
  • HEXALYSE
  • HUMEX MAL DE GORGE pastilles
  • LYSO-6
  • LYSOPAÏNE SANS SUCRE
  • PASTILLES MÉDICINALES VICKS
  • SOLUTRICINE MAUX DE GORGE BICLOTYMOL
  • STREPSILS
  • STREPSILS SANS SUCRE

PASTILLES ET COMPRIMÉS À SUCER À VISÉE ANTISEPTIQUE ET ANTALGIQUE

  • APHTORAL
  • CANTALÈNE
  • DRILL pastille
  • EUPHONYLL MAUX DE GORGE
  • STREPSILS LIDOCAÏNE

PRÉPARATIONS BUCCALES À VISÉE ANTALGIQUE

  • AFTAGEL
  • DYNEXANGIVAL
  • FLOGENCYL
  • PYRALVEX

PRÉPARATIONS BUCCALES ANTISEPTIQUES

  • BUCCOSOIN
  • CHLORHEXIDINE/CHLOROBUTANOL ARROW
  • CHLORHEXIDINE/CHLOROBUTANOL BIOGARAN
  • CHLORHEXIDINE/CHLOROBUTANOL BIOGARAN CONSEIL
  • CHLORHEXIDINE/CHLOROBUTANOL EG
  • CHLORHEXIDINE/CHLOROBUTANOL MYLAN

(Source: Vidal recos,Eureka santé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.