dormir davantage accentuerait le désir sexuel chez la femme

Sexe : dormir davantage accentuerait le désir chez la femme

Une récente étude américaine vient nous apprendre que le désir sexuel chez la femme dépendrait de son temps de sommeil.

 

Une équipe de chercheurs américaine menée par le docteur David Kalmbach s’est intéressée au désir sexuel des femmes et au lien pouvant exister avec leur temps de sommeil. 171 femmes issues d’un campus universitaire ont ainsi été sollicitées par ces scientifiques pour une étude de 14 jours.

Top Actus Santé, qui détaille la procédure, indique que ces volontaires ne prenaient pas d’anti-dépresseurs. Chacune a été interrogée sur des sujets se rapportent à l’excitation sexuelle. Elles ont par exemple été invitées à répondre sur le thème des excitations suggestives, soit un désir n’étant pas provoqué par des stimulations génitales mais uniquement des pensées sexuelles.

Sommeil chez les femmes : un appétit sexuel plus fort si plus reposées

Il leur a également été demandé de s’exprimer quant à leur manière de vivre l’excitation génitale et l’orgasme, ainsi que sur la ou les raison(s) les ayant amenées à s’adonner à des relations sexuelles. Les résultats de cette enquête, publiés dans le Journal of Sexual Medicine, montrent que les femmes qui avaient dormi plus longtemps durant une nuit ont affiché un appétit sexuel plus important le lendemain.

L’excès d’oreiller déconseillé

Pour quantifier cet apport, précisons que ces femmes ont gagné 14% de désir par heure supplémentaire passée à dormir. Et bien que celles dormant plus de temps que la moyenne présentent effectivement un désir sexuel plus élevé, il convient de se pas éterniser le sommeil sous peine de voir sa sensibilité génitale réduite. On nous indique que d’autres études devront être menées afin de déterminer de possibles liens de cause à effet entre les troubles du sommeil et certains dysfonctionnements sexuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.