Hypertension : un supplément d’acide folique réduit les risques d’AVC

Hypertension : un supplément d’acide folique réduit les risques d’AVC

L’ajout de la vitamine B9, ou acide folique, aux médicaments anti-hypertension habituels réduirait de 21% les risques d’accident vasculaire cérébral, selon une étude chinoise.

L’acide folique est une vitamine (B9) qui joue un rôle essentiel dans la production des gènes. Pour cette raison, il est souvent conseillé aux femmes avant et pendant la grossesse. Mais ses bénéfices ne se limiteraient pas qu’au niveau de la formation du fœtus, d’après une étudemenée en Chine et publiée par la revue Journal of the American Medical Association (JAMA). Il réduirait également les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les personnes souffrant d’hypertension.

Pour l’étude, un groupe sélectionné parmi 20 000 Chinois hypertensifs a reçu un supplément d’acide folique au médicament habituel. Au bout de cinq ans, seules 282 personnes de ce groupe ont été victimes d’un AVC, contre 355 parmi les autres participants à l’étude.

Une vitamine protectrice

Les chercheurs de l’université de Pékin déclarent que l’ajout de l’acide folique au médicament réduit de 21% les risques d’AVC. La vitamine jouerait également un rôle protecteur face à d’autres problèmes ischémiques ou cardiaques.

« Dans cette population chinoise, qui ne bénéficie pas de compléments d’acide folique, nous avons observé de très grandes variations dans les niveaux sanguins parmi les individus », estiment les auteurs.

En le prescrivant de façon ciblée, l’acide folique pourrait avoir un impact bénéfique conséquent même dans les pays où il est fréquemment ajouté à des aliments ou disponible sous forme de supplément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.